Skip to main content

ZEMBALACULTUR: Une conférence de presse pour le lancement d’activités

L’équipe dirigeante de ZEMBALACULTURE a convié la presse nationale et internationale le 15 Juin 2019 au sein du Musée de la musique Georges OUEDRAOGO à Ouagadougou afin d’animer un point de presse. Il s’est agi, en effet, de décliner les 3 axes principales auquel il intervient à savoir ; la Culture, les Arts et le Tourisme dans l’optique d’atteindre son objectif qui est d’accompagner le processus de développement durable dans nos villes et campagne à travers la culture.

 

17 heures sonnait quand les invités et hommes de médias s’installait les uns après les autres. Cependant, l’équipe de ZEMBALACULTURE et certains de ses membres s’activaient pour l’accueille et les derniers rangements des documents et réglage du dispositif sonore. Il a fallu 18 heures, dont un léger retard accuser pour commencer les échanges.

LE MUSEE DE LA MUSIQUE

Le choix du lieu n’est pas fortuit. Le musée de la musique Georges OUEDRAOGO est le réceptacle du patrimoine sonore Burkinabé. ZEMBALACULTURE œuvre à promouvoir le patrimoine culturel dans son ensemble et le musée est un lieu pour découvrir ou redécouvrir la richesse des instruments traditionnels du Burkina. Vu sur cet angle, Il était question de donner, si minime soit-il, une visibilité au musée

Présidium de la conférence de presse. Crédit photo ZEMBALACULTUR

LE PRESIDIUM

Apres la présentation du présidium, les salutations d’usage et le mot de bienvenue formuler par le président Maxime COMPAORE, le secrétaire adjoint Cyrille OUEDRAOGO s’est chargé de présenter la structure « ZEMBALACULTURE » appuyé du secrétaire général Clément COULIBALY.

Les interventions étaient interactive entre journaliste présidium et public invité. Les principale préoccupations des journalistes concernait les grandes axes d’intervention de ZEMBALACULTURE à savoir ; la culture, les arts et le tourisme auxquels il se base pour soustraire ses objectifs spécifiques qui sont entre autre ;

  • Favoriser l’insertion socio-culturelle par la formation au métier des arts ;
  • Susciter l’éveil culturel par l’éducation artistique ;
  • Sensibiliser la masse aux valeurs culturelles à travers des conférences débats et des ateliers ;
  • Promouvoir le tourisme interne afin de promouvoir le patrimoine touristique et culturel ;

 

Il était une occasion pour l’équipe de dérouler les projets à cours à moyen et à long termes aux hommes de médias et aux invités venus nombreux. La soirée à été clôturé en beauté avec un cocktail  offert.

Quelques articles de presse sur la conférence :

lefaso.net

Info culture du Faso

Faso24

wakat séra

 

ZEMBALACULTUR

The following two tabs change content below.
Maxime Compaore
Maxime COMPAORE est natif du pays des hommes intègre (BURKINA-FASO). Courtier art & Culture, il se défini comme un autodidacte culturel. Promoteur de zembalaculture Burkina faso. Agitateur, entrepreneur culturel. Blogeur, Manager d'artiste. la culture est la seule qui peut nous resté dès qu'on nous confisque tout.
Maxime Compaore

Maxime Compaore

Maxime COMPAORE est natif du pays des hommes intègre (BURKINA-FASO). Courtier art & Culture, il se défini comme un autodidacte culturel. Promoteur de zembalaculture Burkina faso. Agitateur, entrepreneur culturel. Blogeur, Manager d'artiste. la culture est la seule qui peut nous resté dès qu'on nous confisque tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.