Compte rendu du 12-08-2012

la sauvegarde, la promotion du patrimoine culturel et la défense du secteur des arts.

Le comité de direction national de ZEMBALACULTUR à tenu comme de coutume son traditionnel rencontre mensuelle. C’était le dimanche 12 aout 2012 au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou. Parmi les thématiques de cette réunion, il en ressort essentiellement de ;  la tenu de « Un pas au terroir » il s’agit là, de se référé à l’ambition nourris qui est de gérer le grand volet de la culture.

En effet,  cet évènement s’inscrit en droit ligne effectivement, de l’article 5 des statuts de zembalaculture qui stipule entre autre que «zembalaculture participe à la gestion, la valorisation du patrimoine matérielles, immatérielles à travers (des festivals, colloques, randonnées, sites touristiques)

Donc, « un pas au terroir » consistera à allé en contact avec le milieu rural à travers le site touristique de bazoulé : la marre au Caïmans sacré.

Le programme de l’activité sera publié ultérieurement.

MERCI A TOUTE ET A TOUS

The following two tabs change content below.
Maxime Compaore
Maxime COMPAORE est natif du pays des hommes intègre (BURKINA-FASO). Courtier art & Culture, il se défini comme un autodidacte culturel. Promoteur de zembalaculture Burkina faso. Agitateur, entrepreneur culturel. Blogeur, Manager d'artiste. la culture est la seule qui peut nous resté dès qu'on nous confisque tout.

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>