Burkina-Faso : le musicien Zampou et le Kunde Bissa

Le patrimoine sonore du Burkina-Faso est réputé pour être riche et inépuisable. Cette richesse culturelle n’est pas seulement dû au nombre pléthorique d’artistes musiciens présents dans le pays, cela vient aussi des différentes ethnies du Burkina.

Dans chaque groupe ethnique il y a des instruments de musique traditionnelle. S’ils peuvent se ressembler par leur aspect et même par leur nom d’appellation, leur utilisation varie cependant d’un groupe à l’autre : déjà, la forme de l’instrument varie un peu, de plus, la façon que les musiciens ont de le tenir pour jouer et la sonorité que l’instrument produit diffèrent.

ZAMPOU et son KUNDE BISSA

Le Kunde Bissa est un instrument qui est traditionnellement utilisé chez les Bissa, d’où son nom. Cet instrument est unique, il ne ressemble pas à celui que l’on peut utiliser chez les Mossés. Sa singularité : sa taille et le nombres de corde qu’il contient. Les autres instruments de musique traditionnelle tel que le Lunga et le Bendré (entre autres) ont également leur particularités.

L’artiste musicien Zampou est l’un des virtuoses du Kunde Bissa au Burkina-Faso. Etant de l’ethnie Bissa, il dit avoir appris à jouer de son instrument depuis tout petit. dans son enfance, il jouait lors des cérémonies de réjouissance dans son village et dans les villages alentours.

Zampou est un chef traditionnel, sa musique enrichit le patrimoine sonore Burkinabé, en particulier la culture Bissa. Son attachement intime à l’instrument – avec lequel il communie – l’amène à explorer de nouveaux territoires sonores. Ses talents conjugués à sa parfaite maîtrise de l’instrument lui ont prévalu une nomination au « KUNDE 2019″ (cérémonie annuelle de récompense des meilleurs artistes musicien du Burkina-Faso), dans la catégorie du « Meilleur artiste traditionnel ».

Ses prouesses artistiques personnelles n’empêchent pas Zampou de jouer avec d’autres musiciens, il a son propre groupe traditionnel et comptabilise aujourd’hui plusieurs albums à son actif.

COMPAORE Maxime pour ZEMBALACULTURE

The following two tabs change content below.
Maxime Compaore
Maxime COMPAORE est natif du pays des hommes intègre (BURKINA-FASO). Courtier art & Culture, il se défini comme un autodidacte culturel. Promoteur de zembalaculture Burkina faso. Agitateur, entrepreneur culturel. Blogeur, Manager d'artiste. la culture est la seule qui peut nous resté dès qu'on nous confisque tout.

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.